A Kosmic, on vous a dit qu’on aimait le cinéma. Alors, on a décidé de profiter du Festival Lumière pour sortir du placard notre meilleur atout sur le 7ème art. Pour cette première, on a décidé d’aller voir la séance consacrée à Les Fils de l’Homme, film d’Alfonso Cuarón sorti en 2006. Cinéphiles, voici la première petite critique.

Le Festival est un lieu de découvertes, mais permet également de revoir ses films préférés sur grand écran, dans des conditions optimales. Il est en effet difficile de trouver des défauts à la fable humaniste de Cuarón. Mais s’il fallait vraiment être pointilleux, on pourrait relever des effets spéciaux un peu vieillissants. Ce chef d’œuvre dystopique se distingue par une réalisation très nerveuse, similaire à un reportage de guerre, et des plans séquences somptueux de par leur longueur et leur virtuosité.

Des thèmes très actuels

Les acteurs, eux, ne sont pas en reste, avec un Clive Owen étonnant et charismatique qui porte le film à lui tout seul et des seconds rôles mémorables, comme Julianne Moore ou un Michael Caine cultivateur de cannabis. Les thèmes abordés collent encore plus à l’actualité maintenant qu’à l’époque de la sortie du film, avec pèle-mêle des vagues de migrations, un monde à l’agonie et des peuples qui ne se font plus confiance. Les Fils de l’Homme marque par son réalisme accru, renforcé par les plans séquences vertigineux qui vous colleront à votre siège, et malgré son sujet, Cuarón fait preuve d’une foi envers l’espèce humaine qui force le respect. Un très grand film.

Et pour les plus chanceux qui veulent revoir ce très grand film, le festival Lumière le repasse ce lundi 15 à 10h45 au Comoedia, mais pas que ! Une autre séance exceptionnelle est prévue le samedi 20 à 20h30, à l’UGC Cité Internationale. Celle-ci sera présentée par Régis Wargnier, réalisateur notamment de Indochine, oscar du meilleur film étranger en 1993. Revoir une belle oeuvre en présence d’un cinéaste oscarisé, ça n’arrive qu’au Festival Lumière !


Jean Desanlis

Institut Lumière : 25 rue du Premier Film, 69003 Lyon