En 2009 naissait à Lyon le Centre d’Art Spacejunk et avec lui le Projet Vénus. Dix ans plus tard, la promotion du dépistage du cancer du sein et la prévention de cette maladie font de ce projet caritatif qui mêle l’art et la santé un des rendez-vous incontournable de l’année !

L’association Spacejunk Art Centers est un réseau de 3 centres d’arts répartis à Bayonne, Grenoble et Lyon. Cette initiative artistique se veut moteur de médiation culturelle et de présentation d’artistes émergents et internationaux aux publics de leur ville respective. A Lyon, le Centre d’Art Spacejunk a élu domicile rue des Capucins, en plein coeur des pentes et se consacre à la mise en avant du street-art, du lowbrow et du pop surréalisme
C’est sur ce terrain fertile d’artistes en herbe qu’a commencé l’histoire du Projet Vénus. Le but est d’accomplir une prévention et une sensibilisation des publics au cancer du sein à travers des pratiques artistiques : “Chaque centre d’art est indépendant dans ses projets culturels et ses projets de médiation.” nous explique Violette Paquien, responsable du Projet Vénus au sein de Spacejunk. “Avec la création du centre d’art à Lyon est née la volonté de porter un projet un peu en marge de ce que l’on a l’habitude de faire dans ce genre de structures : pourquoi pas mélanger l’artistique à un autre domaine pour promouvoir l’un grâce à l’autre ?

Au printemps de cette année, une centaine de femmes et un homme* ont posé buste nu sous l’œil de 12 photographes** issus du Studio Le Carré et du Studio Lux. Après quoi, une partie des portraits sont confiés à des artistes plasticiens*** et le reste rejoint les structures sociales partenaires****. Ces établissements proposent ensuite des ateliers au cours desquels les participantes sont amenées à customiser les photos tirées sur toile. Du petit au grand format, de la peinture à la sculpture en passant par la bombe en spray, ce sont 105 oeuvres au total qui ont vu le jour cette année ! 
Après avoir été exposées divers lieux publics et même au Livestation, l’exposition “Projet Vénus.10” fait son dernier tour de piste dans l’atrium de l’Hôtel de Ville avant d’être vendue aux enchères ce Mercredi 18 Décembre ! Sous le marteau de Jean-Baptiste Renart, commissaire-priseur bénévole de la maison des ventes Ader Nordmann, le Projet Vénus espère bien dépasser les sommets atteints les années précédentes. Grâce à cette action caritative, ce ne sont pas moins de 10 000€ qui ont pu être reversé à leur association partenaire Europa Donna en 2018. Ces dons ont permis entre autres le maintien des nombreuses activités de soutien que mène l’antenne de Lyon pour les personnes atteintes du cancer du sein.

En attendant le printemps prochain et son immanquable appel à participantes pour le projet, il te reste la journée de demain pour admirer le travail accompli et peut-être même devenir propriétaire d’une de ces toiles ! On espère te croiser à l’Hôtel de Ville, entre deux coups de marteau !

© Photo de couverture : Emmanuelle Trompille / Retouche : ghazaleh bahiraie

Atrium de l’Hôtel de Ville : place des Terreaux, Lyon 1
Lien de l’événement ici !
/!\ Pour participer à la vente aux enchères, l’inscription est obligatoire (via spacejunk.servicecivique@gmail.com ou au 04.78.72.64.02).
Les règlements se font uniquement en chèques ou espèces.

* non pas pour une question de parité, mais parce que 1% des cancers du sein touche les hommes, soit une centaine d’hommes chaque année…

** Studio Le Carré : Mélusine Boudeau, Manon-Dina Duclos, Diego Quagliotti et Étienne Ruggeri.
Studio Lux : Marie Charvier, Chloé Courbière, Claire Defosse, Gilles Di Nallo, Simon Grass, Patrice Kopec, Cédric Michel et Emmanuelle Trompille.

*** 62 artistes plasticiens ont participé à cette 10ème édition, parmi eux tu trouveras quelques noms connus de nos services : Bambi, CannibalMalabar, Da Collages, Drunk and Slip, Jakè, Kalouf, Loodz, Shab, Théo Haggaï, Tarek, etc.

**** Les structures partenaires : Zigzag, Fil en forme (association Idéo), le Centre Social des Etats-Unis, le Centre Social de la Sauvegarde, le Centre d’hébergement VIFFIL, le Maison de Quartier des Brosses, la Maison du Citoyen et l’Espace Berthaudière.