Avec ce véritable fourmillement artistique qui sillonne notre belle région Auvergne / Rhône Alpes, voilà qu’un festival de culture hip-hop inédit vient de pointer le bout de son nez : Akil Tour. Trois associations, trois villes, un florilège d’artistes et un mot d’ordre : le partage.


Akil Tour (A moi. A qui ? A moi. A vous !), c’est l’union sacrée d’un trio fantastique qui, au détour d’un hasard, s’est lancé le défi de monter un événement nouveau dans la culture hip-hop. Comme quoi, une simple rencontre fortuite autour d’un verre et paf, ça fait des étincelles (et des chocapics aussi). Pour ça, trois associations régionales (Bamboox, Base Art et Posse 33) ont uni leur forces, leur fougue et leurs talents pour monter de toute pièce un festival itinérant autour de leurs métropoles respectives : Lyon, Grenoble et Chambéry. « Tout est parti d’une bière partagée entre Base Art et Posse 33 au Brin de Zinc de Chambéry » se confie Ludo, co-fondateur du projet. « On s’est dit qu’il fallait vraiment faire quelque chose ensemble sur les échanges d’artistes et on a eu cette idée-là. Après on a contacté Bamboox qui a tout de suite été emballé et c’est là qu’est né Akil Tour. Comme quoi, ça a commencé avec une bière comme tous les plus beaux projets du monde ! (rires) »

Pour ça, nos loustiques ont imaginé un concept original encore jamais vu jusqu’ici : se partager ses artistes autour de différentes dates étalées sur un mois. « Chaque ville a choisi trois artistes (et/ou structures) de chez elle. » explique Tarik, autre membre de cette belle cabale. « Un qui joue ou expose à domicile et deux envoyés dans les autres villes. Ça représente une sorte de mini-tournée basée sur la volonté d’unifier les acteurs hip-hop et de de les mettre en avant. On a pris le parti de se fournir dans la scène locale car le but, c’est de montrer que dans notre région, il y a beaucoup de talents et qu’ils sont trop souvent oubliés à cause des actions qui sont faites partout dans la culture. »


Du hip-hop et du partage


À travers cette sélection de perles urbaines triées sur le volet, le festival propose un programme aux petits oignons mettant la culture hip-hop en haut de l’affiche (toi aussi, tu t’y voyais déjà …?) : concerts, expos, graff, open mic… (oui tout ça en même temps) : de quoi illuminer le blason de notre tendre scène régionale qui n’attend que de nous en mettre plein les yeux (et les oreilles évidemment). Au milieu de ce projet aussi fou qu’ambitieux, les fondateurs gardent les pieds ancrés sur le sol et font également part d’une grande dose d’optimisme et de détermination : « Ce qu’on veut, c’est prouver qu’on est capable de créer un événement comme ça en réunissant tout ce beau monde… En faisant ça à la sauce locale ! Il y a de l’ambition dans l’échange d’artistes, dans la création de contacts et de liens… On veut qu’il y ait aussi beaucoup de partage et beaucoup d’amour ! (rires) L’idée c’est c’est de fédérer un maximum et de s’amuser le jour J. Au lieu de faire des manifestations dans la rue, on va faire ce qu’on sait faire : montrer que cette culture hip-hop est bien là et qu’elle existe vraiment. »

Exploitant la fibre artistique de chaque ville, Akil Tour promet son lot de surprises et ne compte pas s’arrêter là ! Si tu as manqué le coche à Grenoble le 5 Mai dernier, prépare-toi bien : il y a deux séances de rattrapage (non, tu n’as pas le droit de te manquer). Alors viens donc t’enjailler sur une ambiance à tomber par terre : pour Chambéry, c’est le 19 mai à La Dynamo que ça se passe ! Pour la capitale des Gaules, il faudra attendre le 26 mai pour aller taper du pied et retourner la péniche Loupika ! Un petit marathon à température hip-hop locale ? Attention, ça risque de secouer !


Aviva Nakache


Plus d’infos sur la programmation ici
Tarifs : préventes 6€, sur place 8€
Retrouvez les pages Facebook de Bamboox, Base Art et Posse 33

La Dynamo : 24 Avenue Daniel Rops, 73000 Chambéry
Péniche Loupika : 47 Quai Rambaud, 69002 Lyon