Uptown Lovers : l’envolée de la soul

Au coeur du fourmillement musical que la saison printanière nous offre, la rédaction s’applique encore et toujours à vous faire découvrir la crème de la scène indépendante. Au milieu de tout ça, Kosmic a réussi son coup de maître en piochant un duo surfant sur une vague soul : Uptown Lovers.


Les histoires de musique, ça vient, ça va, ça fait quelque fois tourner la tête. Et ce n’est pas Uptown Lovers qui nous contredira. Grand cru provenant du CFPM (ndlr : Centre de Formation Professionnelle de la Musique), ce duo atypique représente un véritable coup de foudre artistique entre deux pointures de la mélodie : « On s’est rencontré alors que j’étais professeur », raconte Ben, guitariste, « Manon était l’une de mes étudiantes et je me suis rendu compte que c’était la meilleure chanteuse du monde (rires). Dans ma tête ça a fait tout de suite « tilt » et je me suis dit qu’il fallait absolument qu’on fasse quelque chose tous les deux ». Sans trop perdre de temps, nos deux loustiques se sont unis pour le meilleur et pour la musique et flirtent avec la scène Rhône Alpine depuis plus de deux ans maintenant.

Combinant la soul à divers créneaux musicaux (jazz, funk, rythme and blues…), ils gouvernent à la perfection leur eurythmie guitare/voix et se dévoilent à travers des compositions personnelles flânant autour d’un fil conducteur indémodable et universel : l’Amour. « On parle surtout de ça parce que c’est quelque chose qui nous vient spontanément », explique Manon, « Ce n’est pas du tout calculé. Quand Ben m’envoie les sons qu’il produit, ça me fait directement penser à ça. L’avantage des chansons d’amour, c’est que ça parle à tout le monde. Et ce qu’on cherche à travers nos compositions, c’est qu’un maximum de gens se sentent concernés par ce qu’on peut leur dire ». Portés par une emprise vocale percutante et singulière, ils s’appliquent donc sur leurs interprétations et prônent un côté intimiste et pudique qui leur permet d’être proches de leur public.

 

Sincérité quand tu nous tiens

 

Mettant en avant l’authenticité de leurs textes, ils n’hésitent pas à effeuiller leurs personnalités en s’exposant ouvertement dans chacun des morceaux que composent leur premier EP éponyme (sorti en mars dernier) : « C’est vrai qu’on n’a pas peur de se foutre à poil (rires). Je crois que s’exprimer sur des événements réellement vécus est un besoin avant tout, comme un échappatoire. C’est peut être une forme de narcissisme inconscient mais on n’y réfléchit pas vraiment, ça vient comme ça vient et ça reste quelque chose d’assez naturel pour nous. » Dans ce périple artistique, Ben et Manon ont ainsi pu enrichir et étendre d’une main de maître un univers délicat et sincère.

Avec une tournée des grands ducs en cours, ils ne sont pas prêts d’arrêter de faire chavirer les coeurs. Baissez donc la garde et laissez vous séduire par les chants fantastiques de nos deux artistes. A défaut de vous piéger, ils vous embarqueront pour une aller simple dans leur bulle enchantée. Une prochaine escale est d’ailleurs à prévoir le 21 avril au Périscope de Lyon, où le duo déploiera une release party tout en charme et en légèreté.

 

Aviva Nakache

 

Uptown Lovers sera accompagné au Périscope par trois musiciens : David Doris (percussions), Maud Fournier (violoncelle) et David Bressat (claviers).

Leur page Facebook Ici
Ils ont aussi des chaînes Youtube et Soundcloud
© Crédit photo & graphisme : Lucille Mouret de Tchalo Production

Le Périscope : 13 Rue Delandine, 69002 Lyon

Laisser un commentaire

78 − = 75