Two Faces : du Trip-Hop à double personnalité

Après sa grande soirée de dur labeur au Sofffa, la rédaction ne se repose pas sur ses lauriers et continue de vous faire découvrir ses nouveaux butins artistiques pêchés aux recoins de la scène lyonnaise. Pour ça, Kosmic vous embarque aujourd’hui dans l’univers de Two Faces, un duo vacillant entre trip-hop et électro.

 

Avant de jouer des coudes dans un duo infernal, Benjamin et Pierre-Olivier ont mis plusieurs années et quelques fignolages artistiques avant de s’ancrer dans un dessein musical déroutant aux allures de paris gagnant : Two Faces : « On fait de la musique ensemble depuis le lycée », se confie Pierre-Olivier, « on a eu différents projets avant d’aboutir à ça. Celui-ci est un peu différent de ceux qu’on avait eu avant. On voulait montrer le côté spatial de nos sons qui parlent majoritairement de sentiments et d’émotions. » Mettant un point d’honneur à mettre en avant la dualité humaine, nos deux artistes explosent magistralement dans des rôles à la Docteur Jekyll et Mister Hyde. Ils puisent ainsi au fin fond du côté le plus sombre de leur personnalité pour entraîner leur public dans une bulle portée par la singularité du trip-hop mêlée à l’acidité des sonorités électroniques.

Posant leur bases sur le Ying et le Yang, ils imposent une ambiance éclectique relevant de la folie en reflétant une opposition totale et omniprésente entre eux : « On a des rôles assez distincts puisqu’on à tous les deux notre propre côté sombre. » explique Benjamin, « Nos textes sont pas mal axés sur les angoisses, les troubles qui sommeillent en chacun de nous. C’est une base de projet assez forte qui nous a permis de la décliner scéniquement et visuellement. »

 

Oh folie mon amour.

 

Forts de leur puissance musicale où chacun se partage les instruments alternativement (basse, percussions et synthétiseur), le duo promène également une élaboration scénique faite sur mesure destinée à surprendre et interroger ses spectateurs : « Pendant notre set, on change pas mal de place. Pierre-Olivier représente une folie introvertie prête à exploser n’importe quand. De mon côté, je suis plus dans une folie nerveuse. C’est ce côté de notre personnalité qu’on souhaite faire décupler. On se dit que ce sont des émotions qu’on ne peut pas faire ressortir dans la vraie vie du coup on les reproduit sur scène. Ça fait de nous des personnages un peu plus violents qu’en réalité du coup ça reste une expérience pour nous et pour le public. »

Accordant autant d’importance au son qu’à l’image, Two Faces met les petits plats dans les grands quand à la réalisation de leur clip. Après un première réalisation home made sur leur morceau « Hangover », ils ont été en collaboration avec l’agence Spline Studio sur leur deuxième vidéo « Fake Memories / Real escape ». A travers une tension visuelle constante, oppressante et quasi mécanique, les deux compères ont ainsi mis en adéquation leur univers à double facette sur leurs images, le tout en sobriété. Avec leur premier EP éponyme qui vient tout juste de sortir, le duo n’en est qu’aux prémices de son histoire. Laissez-donc sortir le petit démon qui sommeille en vous et imprégnez-vous de cette dimension musicale singulière. N’ayez pas peur de vos peurs et de vos angoisses, car elles seront ici votre meilleure arme.

 

Aviva Nakache

 

Two Faces est accompagné sur scène du batteur David Fanfare

Leur EP « TWO FACES » disponible ici
Leur page Facebook ici & site internet ici

Ils ont aussi une chaîne Youtube


© crédit photos : Inès Bourgeois

  

No Comments

Post a Comment

34 + = 38