Tom Bird : la douceur pop/folk à la française

Dans un esprit de sérénité musicale, Kosmic s’adonne toujours à son activité phare : la récolte de perles indépendantes. A travers les champs artistiques que représente notre chère ville lyonnaise, la rédaction vous présente son premier cru du mois de mars : Tom Bird. Bercé par un cocon pop / folk, l’artiste nous a ouvert les portes de son univers.

 

Tel un joyeux luron arpentant la musique locale, Tom Bird, personnage incarné par Kévin Fauchet,  s’abat sur la scène depuis près de deux ans maintenant. D’abord étudiant en cinéma à Saint Etienne, notre artiste a décidé d’envoyer valser scénars et compagnie pour se tourner vers sa majesté la musique : « A la base je voulais être scénariste », explique-t-il, « en prépa ciné, j’ai rencontré des personnes qui m’ont fait écouter plein de trucs. Cela m’a permis de découvrir différents univers musicaux et j’ai appris la guitare l’année qui a suivi. » Ni une ni deux, Kevin compose à s’ankyloser les méninges et le voilà, quelques années plus tard, projeté sur les planches de la scène indépendante.

Auteur-compositeur dans l’âme, c’est après une bonne soixantaine de textes griffonnés et travaillés qu’il s’est enfin décidé à se lancer dans ce grand bain qu’est la chanson française : « Au début je n’était pas fier de ce que je faisais. A force d’écrire et d’écouter d’autre gens qui composaient, j’ai commencé à assimiler les codes et j’ai gagné en maturité. Après je ne sais pas si c’est mieux mais c’est sûr que j’assume plus (rires) ». Et voila un joli plongeon concrétisé en avril dernier avec la sortie de son premier EP « Le cri du silence ».


Spontanéité quand tu nous tient

 

S’inscrivant dans un registre pop/folk, Tom Bird combine avec élégance la langue française à une acoustique imparable et discrète portée par des guitares, un harmonica et un clavier. Imposant une atmosphère intimiste à son public, il mise ses atouts sur sa spontanéité et nourrit ses compositions d’écrits entièrement personnels. S’abritant  sous la musique, il l’utilise comme un moteur qui représente pour lui un moyen de s’exprimer pleinement en toute sincérité : « Mon EP est né d’une randonnée en montagne où je suis parti tout seul. J’ai écrit trois morceaux là bas. C’était surtout très axé sur la nature, le fait de se retrouver seul, avoir besoin de silence… Après je m’inspire beaucoup des gens autour de moi pour raconter leurs histoires. Je préfère évoquer du véritable vécu parce que ça fait tout de suite plus vrai quand je me retrouve sur scène. »

Enregistré sous le label stéphanois « Le cri du charbon », Kévin potasse déjà la sortie d’un deuxième opus pour septembre. En collaboration avec AUUNA pour ses clips à venir, il traîne déjà derrière lui quelque dates dans sa besace et se prépare à fouler les planches du Fort du Bruissin de Francheville le 10 mars. Il sera aussi à l’honneur le 12 mars au Pax de Saint Etienne et le 23 du même mois à la salle Leo Ferré de Saint Jean (Lyon 5e).

 

Aviva Nakache

 

Tom Bird : sa page Facebook ici
Son site internet ici
Il a aussi une chaîne Youtube et Soundcloud

Le cri du Charbon : 23 Rue des Hauts de Terrenoire, 42100 Saint-Étienne
AUUNA : 2 Boulevard Valbenoite, 42100 Saint-Étienne

Fort du Bruissin : chemin du chateau d’eau, 69340 Francheville
Le Pax : 27 Rue Elisée Reclus, 42000 Saint-Étienne
Salle Léo Ferré : 5 Place Saint-Jean, 69005 Lyon

No Comments

Post a Comment

+ 84 = 87