Alors que le mois d’octobre est synonyme de peau neuve (oui ! Une nouvelle équipe et un nouveau site !), Kosmic se prépare à rouler fort des mécaniques pour encore et toujours vous confronter, vous, adeptes de musique à l’oreille affinée, à la découverte de perles locales. Servie sur un plateau par le label indépendant Jaspir Prod, la collaboration Sir Jean & NMB Afrobeat Experience a attisé la curiosité de la rédaction.

Grand cru d’une association tumultueuse, Sir Jean & NMB Afrobeat Experience c’est la réussite d’une rencontre impromptue entre un chanteur Sénégalais emblématique et un line-up Néo-Orléanais. A eux tous, c’est plus de vingts ans d’expérience et une influence commune, l’Afrobeat : « Je suis arrivé en France en 1991 » se confie Sir Jean, « c’est là que j’ai commencé la musique sans jamais m’arrêter (rires). NMB est un projet assez particulier qui existe depuis longtemps. Ce sont tous des musiciens passionnés par la musique afro-américaine : jazz, soul, groove… Il y a trois ans, ils rentraient d’un voyage au Burkina Fasso et m’ont demandé de bosser avec eux sur leur album « Democracy » dans lequel j’ai fait un morceau. Depuis, je les accompagne un peu partout. »

Un peu partout, c’est peu dire ! S’il les a suivi sur une ribambelle de concert, il a aussi contribué entièrement à la création d’un album, le premier résultat de cette folle coopération artistique : Permanent War (2016). Dans un éventail sonore afro-américain, cette bande d’artiste déploie son cri de ralliement face aux guerres perpétuelles et invite toutes personnes à s’unir contre les violences quotidiennes qui règnent dans ce bas-monde. « L’Afrobeat est une musique assez rebelle et qui n’accepte pas les diktats. Dans le groupe, on a tous un objectif commun, des choses auxquelles on croit, c’est comme ça qu’on arrive à marcher. Même si le titre de l’album semble assez pessimiste (ndlr : « Guerre Permanente » en anglais), c’est juste un constat pour faire ouvrir les yeux aux gens. Leur faire comprendre que si le monde est constamment en guerre, ce n’est pas la faute des extra-terrestres mais bien des humains et c’est à nous de comprendre pourquoi. Est-ce qu’on est plus dans le conflit armé ou à la recherche de solutions pacifiques ? »

 

Fela mon amour.

 

A travers cet exode revendicateur, on doit la patte afrobeat à un grand monsieur : Féla Kuti. Un homme à qui nos artistes, accompagnés d’autres compères, ont d’ailleurs rendu hommage vendredi dernier avec leur « Felabration » : « Il a créé ce style à partir de sa propre expérience, à un moment où les Africains se révoltaient. Lui, il a fait un mixe de ce qu’il était. À la base, c’était un pianiste/trompettiste. Puis il est passé au saxophone. Il s’est alors basé sur des rythmes africains posés sur du jazz, le tout porté par des textes assez forts qui se soulevaient contre le système. De notre côté, on n’a ni la prétention de faire ce qu’il faisait, ni même de continuer son chemin. On veut juste lui emprunter le côté révolutionnaire et insoumis qu’il souhaitait montrer. ».

Avec le but ultime de trouver une alternative à ce monde de profits, la compagnie Sir Jean & NMB Afrobeat Experience n’en a pas fini de répandre amour et unicité. Il se préparent déjà à déverser leurs énergies positives au Roots’Ergues Festival (Sauveterre-de-Rouergue (12)) le 27 Octobre prochain et fouleront les planches du Quai des Arts de Rumilly le 18 Novembre. Avec tout ça, il ne reste plus qu’une chose à dire : « One for all, and all for one ! »*.

 

Aviva Nakache


Sir Jean & NMB Afrobeat Experience, les Membres : Sir Jean (chant), Jérémy Zenou (percussion), Renaud Paulet (trombone), Jean Marie Robin (soubassophone), Pierre Vadon (guitare, clavier), Nicolas Mondon (guitare), Léo Ouillon (saxophone ténor), Yann Paulet (saxophone baryton), Vincent Pradier (caisse claire) et David Abdaoui (grosse caisse).

Leur page Facebook ici
Leur site internet ici

© crédit photo : L’oeil de Paco

Roots’Ergues Festival : Salle des Fêtes, 12800 Sauveterre-de-Rouergues
Quai des Arts : Place d’Armes, 74150 Rumilly