Avant votre départ tonitruant pour les pistes de ski des environs, laissez-nous vous présenter un duo trip-hop qu’on ne présente plus. Morgane et Jules alias Scampi, nous ont retrouvé en plein coeur de notre capitale des Gaules pour discuter de leur dernier album “ Do You Know Yourself ? “ et de leurs actus à venir…

Suite à un séjour aux Etats-Unis, Morgane est revenue avec du nouveau Scampi plein ses valises. De rencontres en enregistrements, ce voyage enrichissant a amplement joué sur la transformation du projet : “ Je voulais faire évoluer Scampi parce que je sentais que j’avais envie de donner plus qu’un ukulélé/voix. C’est quand même assez limité comme formule. J’ai donc proposé à Jules et Pierre qui faisaient déjà de la musique ensemble de m’accompagner “ se confie-t-elle. Le jeune trio a donc exploré les voies du trip-hop, trituré ses machines et s’est même enfermé dans une péniche pendant une semaine pour créer ce qui allait être leur signature sonore.

Aujourd’hui en duo, nos langoustines préférées continuent de surprendre et d’avancer : “ On essaye simplement de reprendre le schéma qu’on avait commencé à développer à 3 et de continuer à l’améliorer “ nous confie Jules (batterie / choeurs). C’est en dévorant un live de Gorillaz que Morgane a découvert le guzheng (instrument traditionnel chinois) : “ Je suis tombée sur cet instrument sur le live du morceau “Hong Kong” où tout le thème principal est joué au guzheng. J’ai donc dit à mon père : Papa, trouve comment ça s’appelle, on va en acheter un ! “ Voilà comment cet instrument imposant trône aujourd’hui au beau milieu de la scène…

Morgane avait une culture très “autre”, très “non identifiée”.

Comme les textures de son visuel, “ Do You Know Yourself “ est un album très coloré. Le duo a su combiner ses différentes références musicales pour créer ce son inimitable : “ Avec Pierre on avait une culture très rock, même si on n’écoutait pas que ça. Morgane avait une culture très « autre », très « non identifiée. On s’est rejoint sur des groupes comme Massive Attack, Morcheeba ou EZ3kiel “ explique Jules. Enregistré avec Fabien Salzi au studio d’Etables, en Ardèche, cet album était un véritable défi : “ Le challenge est toujours de faire un truc qui nous plaît à nous deux, à l’instant T. “ Des influences nouvelles se sont donc manifestées comme Fka Twigs ou Kendrick Lamar dont “ le disque a bien été rouillé !

Que ce soit en live ou dans les clips, Scampi accorde une réelle importance à l’atmosphère. Voir le duo en concert est avant tout une expérience et un régal pour les yeux et les oreilles. Un moment haut perché entre envolées lyriques et rythmiques enivrantes, le tout habillé par un light show feutré et précis. L’enjeu était d’outrepasser la technique pour mettre le pas sur l’intention : “ Les gens vont voir un spectacle, ce n’est pas pour voir des mecs tourner des boutons, en tous cas ce n’est pas ma vision du truc. J’ai envie de voir que les gens partagent quelque chose avec nous “ nous confie Jules. Avant de les voir jouer à Pompéi – c’est leur rêve – vous pourrez retrouver nos deux inséparables au Château Rouge à Annemasse le 24 Mars prochain…

Samuel FERREIRA


© Crédit photo de couverture : Morgane Brauwier
© Crédit pochette : rbcom

Scampi : leur page Facebook ici
Leur chaîne Youtube
Leur album sur Deezer

Château Rouge : 1 route de Bonneville, 74100 Annemasse
Studio d’Etables : Tournon, 07