“ Queendoms “ : Erotic Market a le power !

Si les températures actuelles vous poussent à vouloir un peu de chaleur dans votre coeur, on ne va pas vous vanter les mérites d’un vulgaire magasin pour adultes. Non, chez Kosmic on aime aussi nos valeurs sûres locales et Erotic Market en fait partie. Après avoir conquis “ son ” monde sur les internets en livrant des covers personnalisées, Marine Pellegrini revient plus warrior que jamais pour défendre “ Queendoms ”, un nouvel album fraîchement Rn’B…   

 

Rose, c’est rose. Avec “ Queendoms “, celle que l’on surnomme aussi Rosemary Martins signe une identité graphique ultra assumée et très impactante : “ j’avais une vision très claire de ce que je souhaitais. Je voulais que ce soit rose et j’avais envie d’être couronnée en référence au nom de l’album, en toute simplicité. “ se confie-t-elle. Lucas Garnier ayant quitté le projet, Marine est aujourd’hui seule aux commandes. Elle peut alors assumer son propos à 100% : “ Quand je me suis séparée de Lucas, je me suis permise de mettre certaines choses en avant avec notamment mon fameux symbole. Il est universel et stigmatise plein de choses. En plus, la question du genre est très présente en ce moment et pour moi c’est assez central. “

Au delà d’une pause lue comme une disparition par certains acteurs de la scène musicale, le fait de donner la vie a été vécu comme un réel enthousiasme pour notre artiste : “ c’est une pause que j’ai faite pour faire un bébé, donc c’est magnifique… Cela m’a nourrie, donné de l’énergie et redonné de l’inspiration. Même si la majorité des textes ont été écrits avant la grossesse, certains l’ont été pendant. “ Ce moment de vie a aussi été un déclencheur d’une féminité plus acceptée : “ Cet univers Queendoms, rose et très féminin, c’est grâce à ma maternité que j’ai pu l’assumer profondément. Avant, tout ça m’aurait peut-être paru trop girly, mais là non. C’est une féminité hyper apaisée et surtout légitime pour moi. “  La direction musicale, quant à elle n’est pas en reste…

“ Je viens d’Ardèche et je ne suis ni américaine ni noire… “

Attirée et inspirée par le Rn’B depuis longtemps, Rosemary Martins franchit un nouveau cap avec cet album. Même si elle n’est “ ni américaine, ni noire “ et qu’elle “ vient d’Ardèche “ cette signature Rn’B est juste, incarnée et parfaitement maîtrisée. A l’image du premier single (dont le clip vaut franchement le détour) “ Tell You / Libido “ l’album est un réel hommage à la métrique des mots et à leurs sonorités : “ C’est une chanson composée sur la rythmique à la base et je voulais faire comme des tongue twisters “ (phrase type “ les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches archi-sèches ? ” en français). Moi c’est d’abord le beat, la mélodie et je construis mon histoire dessus, la moins débile possible (rires). Je suis quand même attachée au sens. “ La lyonnaise a su s’entourer de faiseurs de son talentueux pour la production de ce disque. Flore, Nicolas Taite et Bonetrips font partie des heureux créateurs de cet objet qui se déguste intensément au fur et à mesure des écoutes…  

Mais le retour fracassant d’Erotic Market se passe aussi par le live. Après une première série de concerts en France, en Allemagne et aux Pays-Bas c’est au Marché Gare que notre artiste lyonnaise et sa bande fêteront la sortie de “ Queendoms ”. Accompagnée de Julien Jussey et Nicolas Taite sur scène, Marine Pellegrini se délecte de ce retour sur les planches malgré les craintes : “ J’avais hyper peur de moi sur scène parce que quand tu donnes la vie, il se passe quelque-chose en toi qui est inexplicable et qui te change à jamais. Comme mon personnage était beaucoup basé sur la danse, le côté léché et la séduction, j’avais l’impression d’avoir perdu ma place. En fait, j’ai retrouvé mes repères, je crache toujours par terre par exemple (rires). On a l’impression qu’on devient une autre quand on devient maman mais en fait, on reste toujours soi-même. “ Vous dire qu’on a hâte d’être le 9 mars est une évidence, d’autant que Cleim Haring ouvrira cette soirée qui va vous réchauffer…

Samuel FERREIRA

© Crédit photo de couverture : Marion Brunel
© Crédit photo dans l’article : Jérôme Messonnet

Erotic Market : Sa page Facebook
Sa chaîne YouTube
Son album sur Deezer

Marché Gare : 34 rue Casimir Périer 69002 Lyon

No Comments

Post a Comment

+ 64 = 66