Perfect Hand Crew : la Grime des grands soirs

Tel le Roi Arthur partant à la conquête du Saint Graal, la rédaction s’est octroyée une escapade musicale dans le sud de la France. C’est à Marseille, et pour la 18ème édition du festival Marsatac que la rédaction a débusqué un peloton d’artistes. Parmi eux : le Perfect Hand Crew, trio déjanté surfant sur la vague de la Grime.

 

En déversant leur talent au dessus des gens, ils veulent qu’on se rappelle, que leur amour pour la musique est éternel. Une passion dévorante née il y’a près de dix ans maintenant. 2007 : Tasty Took et Billy (MC’s du groupe),  amis depuis le lycée, font la rencontre de Mago (DJ/Beatmaker à ses heures perdues), sur les bancs de la fac de Montpellier. Etudiants presque ponctuels et disciplinés, ils décident alors de se lancer à corps perdu dans un projet fou et ambitieux, Perfect Hand Crew : « Ça a commencé en pure délire », nous explique Tasty Took, « Mago faisait de la musique et du solfège depuis longtemps et on s’amusait à faire du yaourt sur ses prods. Un jour, il nous a dit qu’il avait écrit quelque chose de sérieux. Placer de l’anglais sur ce qu’il faisait est venu naturellement et c’est à partir de la que tout s’est accéléré. » Un sprint sur la piste artistique assuré aussi bien qu’Usain Bolt maîtrise un cent mètres, et les voilà, sans crier gare, propulsés sur scène où ils arrosent leur public d’un son définitivement anglais supporté par la Grime (à prononcer Graïme pour les intimes).

Innovante et créative, la Grime émerge dans les années 2000 à Londres. Influencé par le drum and bass, le hip-hop, le rock garage ou encore le dance hall, ce style qui se veut « underground » s ‘est développé et implanté dans les moeurs grâce à des radio pirates britanniques (Rinse Fm, MajorFm.com, Freeze 92.7 …).. « La Grime se démocratise de plus en plus », se confie Billy, « on essaye vraiment de s’identifier la dedans, de prendre du plaisir sur scène en s’inspirant des racines de ce genre musical. On souhaite amener notre sauce française à ce côté divertissement ».

 

perfect-hand-crewEt ce n’est que le début


A travers cette combinaison payante, nos trois compères déballent, au rythme de concerts et autres prestations enflammés, des flows tranchants portés par l’énergie azimutée qu’ils extériorisent sur scène. Un atout de taille qu’ils assument et maîtrisent d’une main de maitre (on pourrait même dire d’une « main parfaite »), marqué par leur volonté de sortir le public des sentiers battus par la musique « Mainstream » : « On ne fait pas de communautarisme. Ce qu’on veut, c’est garder notre authenticité en faisant découvrir des choses nouvelles. Peut importe si ça plait ou non tant qu’on est fier de ce qu’on fait. Si on avait décidé de faire de la musique plus ouverte, on ne se serait pas reconnu dedans et nos spectateurs l’auraient ressenti. »

Avec une ribambelle de productions à leur actif, ils se maraudent également les statuts de vainqueurs des concours « SFR Jeunes Talents » et « Sosh Aime les Inrocks Lab ». Cette dernière victoire leur a d’ailleurs permis de réaliser leur clip « Winter is Comming » projeté fin 2014. Dans cette vidéo tournée en Bulgarie, le réalisateur Valentin Petit met un point d’honneur sur la rivalité entre la nature et les constructions faites par l’homme. Dans un jeu d’images vaporeuses et froides, il démontre, notamment à travers la destructions de ces bâtiments, que les éléments naturels reprennent leurs droits et auront toujours le dessus sur l’homme.

En atteignent ainsi la cime d’une montagne musicale, ce groupe n’en est qu’aux prémices de son histoire. Tout ce qu’on pourrait dire finalement, c’est que ces trois là, c’est comme un salade/tomate/oignons : une formule gagnante.

 

Aviva Nakache

 

Perfect Hand Crew : leur page Facebook ici
Leur discographie disponible ici

Ils ont aussi des chaînes Youtube et Soundcloud

No Comments

Post a Comment

− 3 = 4