Nuits Sonores 2018 logo

Nuits Sonores : c’est parti pour une semaine de teuf à Lyon

Comme chaque année, depuis maintenant 16 ans, le mois de mai revêt une signification toute particulière pour les noctambules lyonnais. Et pour cause, Lyon accueille les Nuits Sonores, événement culturel désormais incontournable dont la réputation n’est aujourd’hui plus à faire. Pour cette 16ème édition, les festivités s’étalent non pas sur 5 mais 8 jours rythmés par une programmation de haute volée.

Depuis l’annonce de la programmation du festival le 7 février dernier, on trépignait déjà d’impatience à l’idée de taper du pied durant toute une semaine. Attendu de pied ferme, ce weekend a marqué la fin d’une attente interminable et le début des hostilités : les NS ont officiellement débuté. Un démarrage en douceur avec quelques Extra ! dès le vendredi après-midi et le Sunday Park rituel qui a eu lieu hier au Transbordeur. Il faudra toutefois faire preuve d’encore un peu de patience avant que les choses « sérieuses » ne commencent. A J-1 du lancement des Days et J-2 de celui des Nights, Kosmic te dresse la liste (non exhaustive) des artistes figurant au line up d’une semaine qui s’annonce épique.

Le Sunday Park au Transbordeur ©Brice Robert Photographe

Tapage Diurne

Mardi, jeudi, vendredi et Samedi, naviguez au gré de vos envies entre la salle 1930, Le Sucre et l’Esplanade de la Sucrière. Jennifer Cardini ouvre le bal demain et ramène avec elle quelques copains. A ces côtés vous pourrez donc trouver un certain Maceo Plex, mais aussi Skatebård, le duo Dopplereffekt venu tout droit de Détroit, ou encore Job Jobse. Jeudi c’est au tour de Daniel Avery de prendre possession des lieux. Lui non plus ne vient pas seul, puisque joueront à ses côtés ce jour là Call Super ( que les plus chanceux d’entre vous ont déjà pu apercevoir au Dekmantel), Helena Hauff et Dr. Rubinstein qui vous livreront une techno sans concessions. Le relai est ensuite passé à Four Tet, chargé d’animer le Day 3 en compagnie notamment de Pearson Sound, Floating Points et Karen Gwyer. Enfin, c’est Paula Temple qui sera aux commandes du quatrième et dernier Day du festival dont le line up sera presque exclusivement féminin. Vous y croiserez ce jour là Amélie Lens, Rebekah, Aïsha Devi ainsi que le mystique Dj Stingray.

Tapage Nocturne

Cette année encore, les raveurs sont attendus aux anciennes usines Fagor Brandt pour 3 nuits qui promettent d’être agitées. Mercredi soir ce sont Chloé, Rone, le trio Agents of Time, Maetrik (qui n’est autre que Maceo Plex sous un autre alias) Hunee ainsi que les belges Caballero et JeanJass (et bien d’autres encore) qui donnent le ton. Jeudi soir, place au circuit : toute une pléiade d’artistes éparpillés dans 17 lieux de vie nocturne de la ville, le tout à petit prix. De l’Epicerie Moderne au Ninkasi en passant par le Petit Salon, le Groom ou encore la Plateforme, il y en aura pour tous les goûts. Vendredi, les usines ouvrent à nouveau leurs portes et accueillent ce soir-là, la légende Larry Heard, Kerri Chandler, l’énergique Avalon Emerson, la reine de l’embrouille Azf ainsi que le plus musclé des duos britanniques, j’ai nommé Bicep, pour ne citer qu’eux. Pour la quatrième et dernière nuit, le rappeur-cuisto Action Bronson nous honnorera de sa présence. Vous pourrez également voir ce soir-là derrière les platines The Hacker, Le Camion Bazar, Peggy Gou ainsi que les stéphanois du Positive Education, les Fils de Jacob.

Pour le bouquet final, c’est de nouveau à la Sucrière que ça se passe. Les plus endurants d’entre vous pourront assister à un closing-day d’exception en compagnie de KiNK, Motor City Drum Ensemble, The Black Madonna et Laurent Garnier (en b2b s’il vous plaît). En bref, c’est un véritable marathon qui s’annonce, et on n’est pas certains d’en sortir indemnes.

Le programme complet ici 

Morgane Nicolas

No Comments

Post a Comment

6 + 1 =