Mountain Mountain : Pop effervescente qui monte vers les cimes

Dans la langueur de ces premiers jours de novembre, parfait pour rester sous la couette, nous sommes tombés sur une petite pépite pop évanescente. “King of the Universe” est le dernier single du groupe Mountain Mountain qui continue son ascension dans le paysage lyonnais.


Mountain Mountain, c’est tout d’abord la rencontre de Nicolas et Sébastien (tous les deux en guitare/chant) sur un quai de gare il y a huit ans. Tout va très vite, quelques mots échangés puis des premières notes. Depuis, ils ne cessent de jouer ensemble, par phases, par vagues. Bercés et portés par le blues, ils découvrent finalement MGMT et FOALS et c’est le déclic : « Ça a été une grosse claque, tout ce qui était considéré comme kitsch avant, les synthés par exemple, en réalité, c’est super cool » se souvient Nicolas.

« Open and See » (leur premier EP sorti en 2016) est une perle sombre et lumineuse, à la fois douce et profonde. Né suite à des circonstances tragiques personnelles, cet opus fut pour eux comme une thérapie, un réel exutoire, et c’est dans l’acceptation du deuil qu’il se sont retrouvés et soudés pour composer. A travers leurs morceaux, ils racontent un état post-deuil, une fuite pour trouver un endroit un peu plus parfait puis vient l’acceptation. Les mots sont posés par une voix aérienne (et ses échos) qui englobe l’auditeur dans un nuage de coton.

“ King Of Universe ” : ode de la maturité


Depuis, une nouvelle ligne se dessine, plus épurée et plus travaillée. Si on retrouve les synthés planants et les doubles voix envoûtantes qui incarnent leur marque de fabrique, leur dernier single “King of the universe” annonce le temps de la maturité* : « Je ne veux pas limiter Mountain Mountain a du piano, des synthés, je veux qu’on puisse toujours surprendre ». Ce titre se présente comme une lettre, une adresse directe à un «King» qui construit et montre une vie parfaite et illusoire sur les réseaux sociaux. Plus que ça, ce morceau est aussi « une critique de la scène musicale, de la vie musicale en générale, toutes les personnes qu’on a rencontrées, toute cette ambiance un peu fausse en fait. » Et après, qu’en est-il de l’avenir du groupe ? Pour ça, Sébastien est serein : « Dans six mois, deux ans, quatre ans, on continuera quoiqu’il en soit, qu’il y ait 2 personnes qui écoutent, 150, 2500 ou 50 000, on continuera.»

Le titre King of the universe sera accompagné d’un clip qui sera présenté au Technoir (lyon 1er) incessamment sous peu. La sortie du nouvel EP est aussi prévue pour 2019 et le duo prépare dans l’ombre de nouvelles collaborations et un projet en co-plateau… Affaire à suivre !


Laura Mazet


*A partir de là, le duo est devenu un quintet avec l’arrivée de trois musiciens Milou (basse), Hugo (clavier et voix) et Tony (Batterie)


Mountain Mountain : Facebook, Instagram, Soundcloud, et leur Site internet 
Technoir : 118 montée de la Grande Côte, 69001 Lyon

No Comments

Post a Comment

+ 41 = 51