Madly Wise : un vent d’énergie pour le rock

Au milieu de tout ce tintouin (les grèves, les examens, les genoux des pingouins …) qui occupe une bonne partie de tes pensées, Kosmic t’accorde un peu de répit en te faisant découvrir toujours plus de pépites musicales. Pour cette fois, la rédaction a fait son plein d’énergie du côté d’un quatuor à la fibre rock : Madly Wise.


En voilà des jeunes pousses de musique comme on les aime ! Partant d’une rencontre fortuite sur les bancs de l’université en 2014, Madly Wise a depuis évolué, grandi et maintenant, on retrouve quatre artistes au grand coeur prêts à tout dévaster sur leur passage. « Au début, j’ai rencontré Manon (ndlr : la chanteuse) à la fac » se confie Florian (guitare électrique), « on suivait le même cursus mais à deux années d’intervalle. J’ai ensuite décidé d’arrêter mes études et j’ai commencé à faire de la musique pour créer un groupe. Tous les deux, on s’est mis à animer des jams et c’est à ce moment-là que Bastien (basse) et Maxime (batterie) ont intégré le groupe. »

Avec la sortie d’un premier EP éponyme début 2017, ils se sont inscrits au fer blanc sur la scène indépendante lyonnaise. Toujours en soif d’amélioration, le quatuor manœuvre maintenant ses compositions avec les influences de chacun (Neil Young, Johnny Cash, The Doors, Led Zeppelin… entre autres) de manière à délivrer une harmonie incarnée par un rock affirmé saupoudré de petites touches de pop. « Ce n’est pas un projet avec quelqu’un qui lead le groupe. Tout commence à s’égaliser dans les rôles de chacun. Quand on compose à quatre, on est sûr que ça va nous plaire à tous et tout le temps. C’est une manière intéressante de travailler et comme chacun y apporte sa patte, on est constamment en train d’évoluer. »

Plus affirmés, plus rock, plus Madly Wise


Si Madly Wise a su développer sa créativité en s’appropriant une identité bien ficelée, le groupe a dû passer par plusieurs stades avant d’en arriver là : « Au début, on ne faisait que des reprises. Puis on a commencé à composer et on s’est progressivement dirigé vers le rock. Ça a mis beaucoup de temps à se mettre en place parce qu’on avait tous des influences et une vision très différentes des choses. On était quand même en phase sur un truc : on voulait faire de la musique de notre vie. » Considérés comme « jeunes » aux prémices du projet, ils ont mis tout en oeuvre pour se faire une place et montrer que oui, ils étaient aussi là pour taper du pied ! « Je pense qu’on est plus méchants maintenant (rires) » explique Manon. « On était tous gentils, tous frêles, on faisait de la musique et c’était cool. Maintenant on sait ce qu’on veut et c’est plus affirmé. Quand tu écoutes l’EP et la manière dont on le joue aujourd’hui, ça n’a plus rien à voir. Que ce soit au niveau de l’énergie, des arrangements ou même du son. »

Avec cette maturité assimilée, Madly Wise surfe aujourd’hui sur une vague ascendante et tourne la tête vers de nouveaux horizons. En pleine phase d’enregistrement, le groupe nous promet déjà un, voire deux singles dans les jours à venir. En attendant, le Ninkasi Kao risque de s’enflammer incessamment sous peu : prépare-toi bien, nos chouchous y feront un détour le 3 Avril prochain en compagnie de Bear’s Tower et Ulysse Von Ecstasy.


Aviva Nakache


Madly Wise : retrouvez les sur Facebook et Instagram
Leur chaîne Youtube et Soundcloud

Ninkasi Kao : 267 rue marcel mérieux, 69007 Lyon

No Comments

Post a Comment

55 + = 59