Avec les premiers rayons de soleil, s’accompagne la douceur du dernier EP de Paillette. L’équipe de Kosmic n’a pu résister au charme singulier de cette chanteuse qui nous livre une facette très personnelle d’elle-même avec son dernier EP « Deal With It ».

 

Comme un rayon de soleil qui nous caresse le visage aussitôt éteint par une vague de frissons, voici « Deal With It » de Paillette. Après son premier EP « To Hide » paru en 2018, notre chanteuse à la voix douce et fragile revient avec un nouvel EP 5 titres. Une douceur qui laisse place à une intensité plus sombre à l’évocation des doutes de la chanteuse. Paillette, nous livre à nouveau une part d’elle pure et minimaliste. Une voix, un piano, quelques harmonies vocales, des cordes et des textes parlant de sa vie. Nul besoin de briller avec d’autres artifices. Paillette nous transmet ses émotions avec délicatesse, enrobées d’une voix mélancolique aux allures de Rosemary Standley (chanteuse de Moriarty). Une simplicité dans l’émotion qui nous éclate en plein cœur. On peut sentir une artiste à fleur de peau, fragile mais également forte de nous partager ses angoisses.
Paillette nous dévoile sa douleur chronique, une douleur qui l’accompagne depuis 3 ans, sur laquelle elle a du mal à mettre des mots : « Elle est comme une extension de moi-même. Ce genre de copine qui n’en est pas vraiment une, mais qui est là tous les jours, qui s’accroche. Alors on est obligé de faire avec. » C’est pourtant un EP plein de poésie et avec des mots justes que cette dernière nous invite dans son introspection aux airs de pop/folk.

Laissez-vous bercer par la légèreté unique de cette artiste, sublimée à travers son clip « Blunt » de Anne-Laure Etienne et Peter The Moon, des images aux couleurs pastels et fleuries, qui nous laisse paraître une sensation lumineuse de  ses peurs.