Le Farmer : les funambules du rock

Pour cette rentrée, la Team Kosmic voit les choses en grand et te propose un tour d’horizon des salles phares de notre ville lumière et aujourd’hui c’est au tour du Farmer d’être sous le feu des projecteurs.

 

Rouvert en Mars 2017 par Pierre, ce petit bar de quartier est en réalité une véritable pépite du milieu des pentes de la Croix-Rousse. Affronter la montée des Carmélites n’est pas une mince affaire mais la récompense t’attend une fois les portes franchies : un bar, des concerts, une parfaite ambiance !
Pour toi, petit lyonnais, nous avons rencontré Nicolas, le programmateur de ce lieu unique. Selon lui, au départ, Le Farmer n’était pas censé devenir un bar à concerts : “Quand j’ai commencé, Pierre voulait juste une petite date par-ci par-là. Mais on est très vite passé de 2 à 4 dates par semaine !” C’est ainsi que la réputation du lieu décolle dès Septembre 2017.


Trouver un équilibre au sein des genres musicaux.


Nicolas en est fier, sa programmation est un parfait jeu de funambule entre plusieurs styles. Quand on lui demande son envie pour cette année, il nous répond que son objectif “
c’est de toujours garder toutes ces strates du rock, d’avoir tout ces styles mélangés et imbriqués. On a un public qui écoute du stoner et du blues, un autre du hard core, du punk, de la pop et puis un peu de rock indé, du garage…” Tu l’auras compris, il se plie en quatre pour te faire plaisir !
L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes sur scèneCette année, notre programmateur en chef a donc décidé de continuer sur cette belle lancée : “Sur le long terme, j’aimerais programmer de plus en plus de tous petits groupes pas connus, pour forcer les gens à rester curieux. Et en même temps, avoir des groupes un peu plus gros qui joueraient plutôt dans des SMAC (ndlr : label Scène Musiques Actuelles).” Un pari en bonne voie de réussite puisqu’à l’heure actuelle, la plupart des concerts regroupent autant d’artistes locaux qu’internationaux. “Dans la programmation, pour moi, le but c’est 50% de soutien à la scène extérieure et 50% aux locaux” explique-t-il. “J’ai vraiment envie de garder ça. Le moindre nouveau groupe local qui m’écrit, je vais le programmer direct parce que je sais qu’il a besoin de jouer et de se faire la main dans des petits lieux comme Le Farmer.

 

De la musique, oui. Mais pas que !

 

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les concerts ne sont pas leur seule activité ! Nicolas le reconnaît volontiers : “Avant, on faisait tellement de dates qu’on avait noyé les projets parallèles.” C’est pourquoi cette année l’accent sera mis sur l’ouverture aux autres arts que ceux de la scène : blindtests le Dimanche pour “culturer tes neurones”, expositions en tous genres, projection de documentaires, tout est possible !
Oui oui, tu as bien lu, Le Farmer se veut terre d’accueil pour les arts en tous genres et sous toutes ses formes ! “Pour l’instant, on a trop peu de propositions. Alors s’il y a des gens qui cherchent un lieu pas trop loin du centre pour exposer ou autre, dès qu’il y a de la place, nous, on dit oui !

Sans oublier la création d’un nouvel événement le mois prochain : le Forget Me Not Festival ! En collaboration avec avec les associations lyonnaises des lys de Novembre (événementiel) et Kill The Lights (booking), Le Farmer accueillera pendant 3 jours une programmation “définitivement plus pop que le rock bourrin qu’on peut faire habituellement (rires)”. Tu y retrouveras quelques locaux connus de nos services comme Korto mais aussi des découvertes à faire comme Phylemon et Shoefiti.

On termine avec les concerts à ne pas manquer sur les conseils de Nicolas : Swedish Death Candy ✚ The Mogs (21 Octobre), Le Réveil des Tropiques ✚ Kitch (15 Novembre), Medicine Boy ✚ Ganache (3 Décembre) et Cortez ✚ Forge ✚ Kwato (6 Décembre).
Il ne te reste plus qu’à garder un œil (voire les deux) sur ce qu’il se trame au Farmer cette année, histoire de ne rien louper !


Mathilde Lefrançois
© Photo de couverture : dessin de Touda

Le Farmer : 14, montée des Carmélites, Lyon 1
Programmation complète sur Facebook

 

No Comments

Post a Comment

9 + 1 =