Lake Folks : petit prince de la folk

Ne nous privons pas d’un peu de tendresse et de douceur quand une pépite musicale s’avance vers nous sans sourciller. Plongée dans une bulle folk intimiste et touchante, la rédaction s’est laissée allée au gré de l’univers d’un jeune aixois plein de promesses : Lake Folks.


Tout en rêves et en légèreté, Lake Folks, c’est un peu le petit Obélix de la musique : il est tombé dedans étant petit. Ce jeune artiste, originaire d’Aix les Bains, s’est d’abord fait la main sur du piano en instrument de base, avant d’enchainer sur la guitare quelques années après : « J’ai commencé la guitare pour charmer les filles (rires) » plaisante-t-il « bon, c’est vrai que ça n’a pas beaucoup marché mais c’était pour ça à la base (rires) ».

Mettant un temps cet objectif premier de côté, il s’est essayé à plusieurs univers artistiques avant de s’implanter tel un petit prince au pays merveilleux de la folk et de l’acoustique : « J’avais un groupe avec un pote ou on faisait quelque chose de très alternatif. Je chantais et je faisais de la guitare électrique ». Après ça, notre loustique s’est performé lors d’un voyage à l’étranger pour ses études au Pays Bas fin 2015. A partir de là, le projet Lake Folks est né sous la joug d’open Mic et autres Jam Sessions : « Quand je me suis retrouvé là-bas, j’ai décidé de commencer à écrire mes propres trucs. Jusqu’à maintenant, je n’aimais pas trop faire ça tout seul mais là, ça m’a donné envie de me lancer. Au début j’allais dans les scènes ouvertes où je jouais mes petit morceaux, c’est un peu comme ça que ça a commencé »


Un premier EP tout en légèreté


Envoyant valser à volo ses études (et non pas les trucs en toc et les cages dorées), il s’est ensuite donné à corps perdu dans la musique. Une détermination qui a entrainé la sortie de son premier EP éponyme l’été 2017. S’inspirant de grands noms (Cocoon, Bon Iver, Mumford and Sons…), Lake Folks t’embarque dans un monde baigné de chimères folk légères et intimistes survolées d’une empreinte vocale touchante et singulière. Evoquant avec poésie des choses inspirées de la vie réelle, le songwriter savoyard pose sur ses textes des émotions à travers des anecdotes imagées et métaphoriques « de sentiments qu’un moment de mon parcours a pu me provoquer, comme des histoires de coeur ou de famille ».

Après une tournée estivale locale, nationale et même internationale, notre artiste est maintenant désireux de faire évoluer Lake Folks vers un projet plus collectif à court terme « parce que j’en ai marre de jouer tout seul (rires) ». Résidant à Londres pour voir ses rêves se prolonger, il pose déjà les bases en prévoyant la sortie d’une nouvelle production d’ici la fin de l’année. Tout ce qu’on peut dire, c’est que du haut de ses 23 ans, ce petit prodige de l’acoustique n’a pas fini de nous surprendre !


Aviva Nakache


Lake Folks : retrouvez le sur Facebook, Youtube et Soundcloud

 

No Comments

Post a Comment

48 − = 41