KØS : la séduction pop-électronique

Alors que l’année pointe le bout de sa fin (oui, presqu’adieu, cher 2017…) Kosmic brave le froid de Décembre et vous prépare au fil des jours, un lot d’artistes triés sur le volet. Servi dans la marmite locale comme sur un plateau, KØS, duo lyonnais à la pop-électronique incandescente, a attiré l’ouïe de la rédaction.


Oubliez tout ce que vous savez sur les mathématiques, KØS ne se résume pas qu’à une simple formule (vous avez vu, facile, la blague de S). On parle ici d’un duo lyonnais représenté par des membres ancrés dans la scène locale depuis un bon bout de temps maintenant : Juliette Bazenet et Johan Putet. Dans un désir spontané de faire de la musique ensemble, c’est un peu le hasard du destin qui a réuni nos loustiques : « On s’est rencontré grâce à la Nouvelle Star (rires) » se confie Juliette. « J’y ai participé et c’est là-bas que j’ai fait la connaissance de Mathieu de Big Junior (ndlr : un autre projet de Johan). Il nous a présenté et au gré des soirées, on a commencé à travailler ensemble sur des combos guitare/voix puis on s’est orienté sur un style défini assez rapidement. »

Jouant d’une complémentarité à toute épreuve, les deux artistes unissent aujourd’hui leurs forces et leur talent en se façonnant un univers porté par une pop envoûtante survolée par l’électro : « A la base, on passe par l’acoustique où je commence toute seule. Ensuite, j’essaye de formuler ça sur Logic (ndlr : logiciel de MAO) où je construis une structure pour ne pas trop tomber dans le folk. Ensuite, Johan fait un gros travail de recherches de sources sonores… Nous sommes assez dissociés mais on reste tous les deux sur la même ligne. »


Des compositions à la scène


Partant sur cette eurythmie électro-acoustique, Juliette et Johan ont su tracer leur propre route en jouant d’un paradoxe entre des textes poignants et de la musique légère et planante : « C’est vrai que ce sont des paroles assez noires. Ça parle des choses qui font partie de la vie de chacun : les ruptures, le fait d’apprendre à vivre avec soi-même… » S’appropriant ainsi un chemin identitaire bien à eux, ils mettent également un point d’honneur sur l’élaboration d’un live sur mesure : « Pour l’instant, on a sept morceaux à jouer » explique Johan. « On a de grosse parties qui sont très électroniques. On a pas hésité à faire des choses dans la durée, où les gens peuvent danser dessus sans qu’on ait forcément besoin de chanter. On essaye aussi de garder le petit côté de la production qui est plus mélodieux pour ne pas se retrouver dans l’électro pure et dure ».

Avec la sortie récente de leur clip « Light and Shadow », nos artistes ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et se démarquent déjà sur toutes les plateformes d’écoute (à la bonne heure !). Il est maintenant temps de vous laisser transporter aussi loin que possible dans l’univers charmeur et déroutant de ce duo plein de promesses . Un voyage sans perturbations ? Personne ne peut vous le prédire… Alors, prêts pour un périple KØS(mic) ?


Aviva Nakache
Crédits photo : © Thomas Saminada


KØS : leur page Facebook ici
Retrouvez-les sur Youtube et Spotify

No Comments

Post a Comment

+ 48 = 49