« Instant » : un EP tout en douceur

Encore et toujours, la Kosmic Team reste à l’affût des pépites et autres nouveautés locales. Après la sortie de son clip “Petit Matin”, nous avons discuté avec Thaïs Té de son deuxième EP “Instant” prévu pour ce Vendredi 8 Juin.

 

Cette jeune demoiselle, mélomane depuis toujours, a commencé à écrire ses propres textes à l’âge de 12 ans, mais c’est en 2012 que tout commence. Après des pérégrinations dans les bars parisiens (avec sa seule guitare sous le bras) et une expérience de chanteuse dans un groupe de post-rock, notre lyonnaise est revenue au pays pour en découdre avec la scène. Elle enregistre donc un premier EP “Take you higher” en 2015 et elle ne s’arrête pas là. Elle veut des musiciens : “parce que quand tu as connu le groupe, tu n’as plus envie de jouer toute seule ! (rires)” Et c’est ainsi que vit le jour la formation que l’on connaît depuis un an et demi : Thaïs et sa fidèle guitare, Lucas aux percussions et Anne-Elisabeth au violoncelle. Avec l’arrivée de musiciens, il a fallu s’organiser et vite : “Avant, je pouvais faire mes chansons un peu comme je voulais, changer les choses. Après, à trois, on a dû faire nos arrangements, il fallait que ce soit fixe. Ça a beaucoup changé ma façon de travailler et ça m’a permis de me demander ce que je veux vraiment. C’est souvent compliqué d’être claire ne serait-ce qu’avec soi-même ! (rires)
Une fois ce trio formé, tout est allé très vite : le groupe tourne pendant un an à raison d’un concert par mois avec les chansons du premier EP et les compositions que notre artiste écrit au fur et à mesure. Mais en 2017, elle se rend compte que ses premiers titres ne correspondent plus tant que ça à ce qu’elle fait : “Le souci, c’est que je faisais de plus en plus de compos en français et que l’EP était en anglais. C’était pas du tout représentatif de ce que je faisais sur scène : pas de violoncelle, pas de percussions… Il fallait qu’on réenregistre quelque chose qui reflète ce que je fais maintenant. D’où cet EP qui est hyper acoustique et que je voulais vraiment brut.

 

 

Un EP pour ancrer les souvenirs

 

Thaïs ne s’en cache pas. Pour elle, la musique “c’est thérapeutique”. Elle voit dans ses chansons une manière de figer des instants. Chaque titre est emprunt d’un savant mélange de douceur et de profondeur. Les mélodies et la voix apaisent. Les paroles et l’énergie dégagée nous attrapent et nous embarquent à destination de notre intime. “Je me suis rendue compte qu’il y avait quand même un truc assez fort, d’urgence, d’instant présent, de profiter et de s’ancrer dans mes chansons” remarque-t-elle quand on la questionne à propos du titre. L’enregistrement des titres, en Août 2017 chez Mikrokosm, n’était que le début d’un long travail : “On a pris notre temps avant la sortie. Parce que je voulais encore qu’on le bosse sur scène, qu’on ait des dates. On a enregistré un titre en plus qui n’était pas forcément prévu. Je voulais pouvoir bosser sur la communication visuelle, prendre vraiment le temps de faire les choses bien. Et puis faire un concert de sortie qui soit vraiment travaillé ! Ça fait trois mois que je bosse dessus, là j’ai hâte que ça arrive ! (rires)
C’est donc le 9 Juin prochain qu’aura lieu la release party tant attendue et pour laquelle Thaïs a travaillé d’arrache-pied. Avec l’aide d’Anne-Laure Etienne, qui a réalisé “Petit Matin” et produit les visuels de l’EP, la question des costumes de scène s’est posée : 
Elle m’a dit « je te vois trop en robe rose sur un fond jaune » et moi j’aime pas le jaune et le cliché de la blonde aux yeux bleus à robe rose, ça me faisait pas envie… Me dire, je m’habille en rose pour aller sur scène, jamais ! Et pourtant, je vais le faire ! (rires)” Mais les changements ne se sont pas fait que dans l’organisation ou le visuel : “Je me rends compte que souvent, on a du mal à assumer l’image qu’on donne. On me dit toujours que c’est très doux, très pur ce que je renvoie sur scène. C’est une partie de moi, mais je suis pas que comme ça : j’écoute du rock, je suis une fille vénère aussi. Mais à un moment, c’est ça que je dégage et il faut que je l’assume.” 

 

C’est donc pleine de maturité et (relativement) sereine que Thaïs nous présentera son beau bébé Samedi 9 Juin au Nid de Poule ! Elle nous promet même des invités qui “emmèneront le projet ailleurs et donneront une nouvelle dimension aux chansons”. On a entendu dire entre autre que La Gammine, Navid (Nazca) et Razz seront de la partie. On sait pas vous, mais nous, on réserve direct !

 

Maddy Lefrançois
© Photos : Anne-Laure Etienne

Thaïs Té : Facebook, YouTube, Soundcloud et Instagram

Nid de poule : 17, rue Royale, Lyon 1er

No Comments

Post a Comment

− 6 = 3