Alors que Lyon s’échauffe doucement quant à l’arrivée du printemps, la rédaction revient sur ses jeunes amours avec l’un des premiers groupes de l’aventure Kosmic : Charlie and the Soap Opera. Ces sept messieurs, avec cheveux au vent et une grande soif de groove, nous présentent leur dernier EP :  » Hip for your Neighbours  » .


Tout en funk et en finesse, Charlie and the Soap Opera avait déjà donné le ton sur le clip « Alright » (Juin 2017). Avec Go Pro à la réalisation, le groupe nous a fait saliver avec un avant goût prometteur d’une captation live dans … une montgolfière ! (Oui rien que ça !) Tout ne laissait entrevoir que du bon pour la suite. Autant l’annoncer directement (le suspens, c’est surfait), l’histoire s’est scellée par un coup gagnant : deux ans et demi après un dernier album (ndlr : Many People, sorti en Octobre 2015) », l’EP « Hip for your Neighbours » arrive en trombe et s’inscrit subtilement dans une lignée identitaire édifiée d’une main de maître. Avec une patte résolument rétro, nos loustiques distillent ici leurs influences communes et surfent sans relâche sur une vague funky/pop qui dépote.

Dans un processus d’évolution de composition et de création, la bande à Charlie a pris son temps certes, mais pour un résultat qui en vaut la chandelle : « Après la tournée de l’album, c’est vrai qu’on a eu besoin de se retrouver entre nous pour savoir où on allait se diriger » se confie Jim, guitariste du groupe, « il a fallu aussi qu’on prenne conscience qu’aujourd’hui tout va très vite. Avec les réseaux sociaux tout ça, t’es obligé d’être présent en permanence, de toujours sortir quelque chose. On était pas forcément dans cette optique de démarchage avant et c’est sûrement cela qui nous a ralenti. Mais ça nous a aussi permis de prendre notre temps pour composer et travailler les morceaux comme on le voulait. »


Une identité plus assumée


A travers ces quatre titres, le groupe signe sa démarcation sur une cohérence sonore et une esthétique plus élaborées pour les concerts. Car oui, si nos joyeux lurons restent des artistes et compositeurs hors-pairs, ce sont avant tout de grands amoureux de la scène : « Le premier album était plus basé sur de la soul/funk mais au final, il était un peu éparpillé. Là, on a voulu faire en sorte que tout soit dirigé sur une ligne funky avec des touches de pop. Il y a un côté Prince, Bruno Mars… On assume beaucoup plus notre côté acoustique. Du coup, ça reste plus fidèle à notre identité de base. Ce qu’on voulait, c’était ne pas exagérer avec la production pour que ce soit plus réalisable en live. » Dans cette ligne directrice bien précise, leurs compositions mettent l’accent sur un code d’écriture rendant hommage à de grands personnages de la funk comme James Brown, Bootsy Collins ou encore Pam Grier.

Sur cette bonne lancée, Charlie and the Soap Opera continue de rouler des mécaniques en mettant les petits plats dans les grands. Du repos ? Pas de ça chez nous ma petite dame ! Avec déjà deux clips à son actif, cet EP verra bientôt un troisième sortir (en association avec Spline Studio, Five Foot Fingers et Edmundo sur le titre « Honky Fonk »). Avec ça, un nouveau set sur mesure a été préparé : adieu le classique chemise blanche / cravate noire ! Les artistes se pavaneront maintenant sur scène dans des tenues très spéciales à faire pâlir la brigade du vintage ! « On a eu vraiment envie de se lâcher un peu, avec plus de couleurs : on assume de plus en plus d’avoir un projet funky et ça renforce aussi le style de notre musique ». En quête de nouveautés et des projets plein la caboche, le groupe espère sortir un single dès cet été et pourquoi pas même un album début 2019. En attendant, soyez prêts à secouer votre booty ce week end ! Nos charmants messieurs vous dérouleront le tapis rouge samedi soir (avec la fièvre qui va avec) à l’occasion de Festival Artlezia au Ninkasi Kao. En tous cas, nous on vous le dit : on a retrouvé Charlie !


Aviva Nakache


Charlie and the Soap Opera – Les Membres : Rémy Tchango (chant/piano), Alex Lefko (batterie), Jim Arthur (guitare/coeur), Julian Jan (guitare), Mathieu Picard (basse), Thomas Le Roux (trompette) et Romain Langlais (saxophone)

Retrouvez les sur Facebook, Youtube et Soundcloud
Leur site internet ici
Spline Studio : 20 rue Constantine, 69001 Lyon
Festival Artlezia : toute la programmation ici

Ninkasi Kao : 267 Rue Marcel Mérieux, 69007 Lyon