Fafapunk : du slam au bout de sa plume

Pendant que le recrudescence artistique lyonnais éclôt tel un joli bourgeon en cette saison, la rédaction vire de bord et mise ses atouts pour la première fois sur un groupe valsant entre Slam et Beatbox : Fafapunk.

 

Donnez leur des mots, ils en feront une histoire. Voilà une phrase qui pourrait bien résumer le projet Fafapunk. L’aventure commence en 2007 quand Fabrice, slameur et écrivain à ses heures perdues, décide de se lancer, avec quelques compagnons de vadrouille, dans un projet mêlant poésie et mélodies urbaines « Au début, on était cinq dans le groupe avec une base guitare/basse/batterie traditionnelle », explique-t-il, « ensuite on a tous pris des chemins plus ou moins différents et j’ai décidé de faire un duo avec Remi (ndlr : pianiste, compositeur du groupe) ».

A partir de là, s’en sont suivi maints concerts et autres récitals jusqu’à ce qu’une envie d’innovation impromptue les mit sur la route d’une branche musicale particulière : le Beatbox. « J’aime beaucoup de Hip/hop et ses disciplines. Dans le Beatbox, je me dit qu’avec juste la voix, même si tu ne sais pas chanter où rapper, tu peux faire du bruit et je trouve ça génial. C’est pour ça que j’ai voulu l’intégrer au projet. » Et pour ça, il leur fallait un pro. Un maniaque des imitations d’instruments acapela qui régalerait la fibre auditive à grands coups de polyphonie. C’est là que Speaker B est entré dans la danse. « Je lai connu en travaillant sur un spectacle de danse à l’époque. On était tous les deux dans l’animation. Et quand j’ai voulu mettre du Beatbox dans Fafapunk, c’était une évidence de faire ça avec lui. Ca fait deux ans maintenant que nous sommes dans ce format de trio. »

 

Quand les autres vous inspirent

 

Influencé par l’un des plus grands dans le domaine du rap français, Mc Solaar, Fabrice déverse son amour pour l’écriture dans des textes aux allures et réalité : « J’aime beaucoup écouter les gens parler, et ça me donne toujours envie de raconter leurs histoires dans ce que je compose. Ce qui me plait, c’est d’évoquer les difficultés qu’on a tous à surmonter certaines choses. Tous ces obstacles qui nous renvoient inconsciemment à nous même. J’invente très peu ce que j’écris et je me base la plupart du temps sur les personnes qui m’entourent. Je me dis qu’il y’aura toujoud’anecdotes dans la vie de chacun pour faire quelque chose d’assez hors du commun (rires) ».

De l’espoir au métissage, en passant par les violences conjugales et la tolérance, le trio ne lésine pas sur le côté fédérateur et humaniste des morceaux que composent son premier album : « Au début » (sortie prévue le 31 mars). Intégralement autoproduit, cet opus marque un joli retour du Spoken Word (slam en musique) sur les devants de la scène indépendante « C’est vrai qu’on en entend peu parler. Bien sur, il y’a eu Grand Corps Malade, et c’est d’ailleurs grâce à lui que la plupart des gens s’y intéressent un peu aujourd’hui. Le côté « poésie en musique » n’attire pas nécessairement les foules. Du coup on sait que, quand les gens viennent voir les scènes Slam, ce sont des personnes vraiment passionnées qui apprécient ce qu’on fait ». Dans cet engouement intime et particulier, Fafapunk cherche à emporter son public dans un univers rythmé par des textes sincères et authentiques. Un voyage en terre d’écriture que vous aurez tout le loisir d’apprécier sur scène. Pour les plus curieux d’entre vous, les trois compères s’offriront à vous 8 avril à la Salle Polyvalente de Thoiry et le 4 mai au Brise Glace d’Annecy. Et tout ça, ce n’est que « le début ».

 

Aviva Nakache

 

Fafapunk – Les Membres : Fabrice (slam, écriture), Remi (piano, compositions) et Speaker B (beatbox)

Ils ont une page Facebook Ici
Ils ont aussi des chaînes Youtube et Soundcloud

Salle Polyvalente de Thoiry : Rue des vignettes 78770 Thoiry
Le Brise Glace : 54 bis rue des Marquisats 74000 Annecy

© Crédit photo  : Eric Meurice  & Sebastien Andoine

 

1 Comment
  • Manu NY

    27 mars 2017 at 12 h 32 min Répondre

    Hâte d’écouter ce nouvel album !!!

Post a Comment

7 + 3 =