Château Lagourde : Pop baroco-british

Alors, bien remis de ces quelques festivités ? Nous oui ! A fond les ballons pour la reprise et on vous le montre en vous servant une cuvée toute fraîche bien de chez nous. Savoureux mélange entre les Moody Blues, les Beach Boys, Pink Floyd et Bach, la musique de ce quintet va réveiller vos papilles… Allez, vous reprendrez bien un petit verre de Château Lagourde ?  


Quel nom étrange me direz-vous ! Pas pour Nicolas Baud
et Jessy Ensenat. Il faut dire que nos deux interlocuteurs du jours étaient certainement dans la catégorie hors compétition du concours du meilleur nom de groupe. The Socks (“ Les chaussettes “ pour les plus fâchés avec l’anglais) était déjà le doux nom de leur précédent projet, beaucoup plus heavy : “ Quand on s’est rencontré avec Jessy et les autres pour la fondation des Socks, je venais d’un groupe beaucoup plus pop  » se livre Nicolas (Guitare/chant).  » Cela a toujours été la musique que j’écoutais même si on a eu ce virage un peu hard avec les Socks et Sunder. « 

Dès 2015, notre monsieur Lagourde est rejoint par Jessy (batterie), Iris Pucciarelli (épinette), Vincent Melay (basse) et Mathias Chirpaz (guitare). Ensemble, ils décident d’accorder à l’épinette (ndlr : instrument de la famille du clavecin) une place de choix dans leurs compositions : “ Cela a tout de suite donné une couleur à toutes les chansons. Ce n’est pas devenu l’élément central mais la marque de fabrique. “ Résultat, une dizaine de titres prêts à être joués dont “ False Prophets “ qui nous intéresse particulièrement aujourd’hui.

A la charnière de toutes nos influences.


Enregistré sur bandes il y a près de trois ans, leur nouveau titre “ False prophets ” est selon Jessy “
à la charnière de toutes leurs influences “. Au départ destiné à être un test au studio de l’Hacienda, ce morceau est finalement le plus représentatif du répertoire de Château Lagourde : “ C’est la première chanson qu’on a composé et c’est peut-être celle qui est la plus globalisante. Il y a ce côté baroque très léger avec beaucoup d’harmonies. Il y a aussi un passage plus engagé. Ce sont vraiment les sonorités qui représentent le groupe. “ 

Jouissant d’une structure particulière (oubliez tout de suite la recette sempiternelle du couplet/refrain), les différentes parties s’enchaînent parfaitement tout en conservant ce délicieux esprit pop. On se laisse alors guider par la progression rythmique et harmonique de ce titre à tiroirs. D’abord happé par la douceur de cette flûte, l’arrivée pas à pas des autres instruments vous embarque tout de suite dans ce court voyage. Arrive enfin ce fameux moment “ plus engagé “ qui vient clore le débat et qui mettrait en émoi plus d’un eunuque grabataire. Les ami.e.s, quel plaisir de l’écouter en boucle en vous écrivant…


Samuel FERREIRA


© Crédit photo de couverture & photo dans l’article : Simon Bonnefoy

Château Lagourde : Leur page Facebook ici
Leur chaîne Youtube 

Studio de l’Hacienda : Château de Sainte Colombe, 42540 Sainte-Colombe-sur-Gand

No Comments

Post a Comment

60 + = 63